Quotidien

Notre temps pourrait être compté aussi quand nous estimons, même sans être sûr, que nous pouvons apporter à ce monde une réponse qui peut faire la différence aussi modeste soit-elle et permettre une sortie vers le haut. Quand nous estimons qu’il se pourrait que nous pouvons changer ce qui nécessite d’être changé pour permettre à nos descendances de continuer de profiter des choses simples de la vie comme une sortie entre amie alors n’est-il pas approprié de privilégier de construire et de nous doter d’outils et alors que les temps sont encore relativement calmes ?

J’achète mes fruits et légumes sur les marchés orléanais mais il m’arrive lorsque je fais mes courses dans un supermarché d’en prendre aussi comme ce jour-là alors que j’avais très envie de me préparer une soupe de pomme de terre le soir même… j’ai failli renoncer car il fallait mettre mes pommes de terre dans un sac plastique. J’ai tourné un peu autour de la question et puis j’ai eu cette idée de choisir mes légumes suffisamment gros pour y coller l’étiquette.

Mise à jour : j’ai appris plus tard par une personne du magasin qu’il était possible d’apporter ses propres contenants dans le supermarché en question (Carrefour Place d’Arc à Orléans) ce qui dispense de recourir aux sacs en plastique en distribution libre… Bonne chose !