délivrabilité

Mise à jour (finale) du 23 mai : Je me suis trompé. J’ai bien eu quelques soucis avec un correspondant qui a reçu mon email dans ses spams (et peut-être d’autres) ce qui m’a mis la puce à l’oreille mais je me suis trompé ensuite dans l’utilisation du mail-tester.com ; j’ai testé mon email sans inscrire d’objet ni de contenu et en conséquence le score était bas (inférieur à 2/10). Il faut donc tester sur mail-tester.com son email en y ajoutant un objet et un contenu. Ce que j’ai écrit concernant le champs SPF reste lui parfaitement d’actualité. Il faut le paramétrer. Certains hébergeurs feront plutôt appel au champs DKIM. Dans tous les cas demandez à votre hébergeur à paramétrer le champs SPF ou DKIM ou les 2 car ils ne le sont pour ainsi dire jamais d’office. J’ai pu constater depuis le paramétrage du champs SPF une normale de mes emails.  

En adressant un email avec pièce jointe à un proche je me suis aperçu qu’il ne l’avait pas reçu dans sa boite de réception mais dans les courriers indésirables. C’est chose « banale » qu’un soit considéré comme un spam ou un e-mail douteux quand tu adjoins une pièce jointe à ton email mais ce n’est pas pour autant une condition normalement exclusive d’autant que je ne correspond pas avec une adresse gratuite mais issue de mon nom de domaine borisperchat.fr. D’autres paramètres entrent en jeu. Quelque peu inquiet je me suis donc dirigé sur un site de test pour évaluer son score de délivrabilité, c’est à dire, sa capacité à être accepté par un destinataire sans que le logiciel ou service de messagerie de ce destinataire ne l’associe à un courrier indésirable. Une fois parvenu sur le site de test mail-tester.com j’ai pu constaté que mon adresse email avait un score bas ce qui a confirmé mes soupçons ; mon adresse e-mail est compromise. J’ai fait un second test sur un autre site ; le constat se confirme.

J’ai donc créé une autre adresse e-mail et j’ai commencé à adresser à certains de mes derniers correspondants un email pour leur expliquer que j’avais une nouvelle adresse email désormais pour correspondre tout en leur donnant un copier / coller de mon dernier message à leur intention au cas où celui-ci aurait été considéré comme un courrier indésirable. Mais il y a un hic… par acquis de conscience j’ai testé cette nouvelle adresse email sur mail-tester.com or le score n’est (toujours) pas meilleur. Il semble donc que mon nom de domaine soit concerné et pas seulement l’adresse email seule. C’est un point que je explorer et pour étendre mes connaissances sur le sujet de la délivrabilité. Je reviendrai partager ce que je vais apprendre.

Au passage je vous communique une url qui donne plusieurs adresses pour tester le score de délivrabilité de son adresse e-mail : outilsemail.com/verifier-delivrabilite-emails/


Edit du 28 avril 2022
: après une recherche sur google je suis arrivé sur une page web évoquant la notion de SPF et un tuto écrit par mon hébergeur sur le même sujet : en suivant le je crois manqué d’information alors j’appelle la hotline de mon hébergeur avec laquelle je termine la configuration du SPF sur le nom de domaine borisperchat.fr. Le hotliner m’assure que cela suffira. J’évoque la possibilité que le domaine entier borisperchat.fr soit compromis mais selon lui non. Il connait le sujet et je lui fais confiance en écoutant ses explications. Comment maintenant s’assurer que tout est rentré dans l’ordre ? En testant avec des destinataires. L’appel terminé je me demande si un test sur mail-tester.com pourrait être convainquant d’un retour à la normale ? Je teste demain et je vois.

Edit du 29 avril 2022 : le score est toujours bas 🙁

Appelez-moi