ordinateur

Préambule : Le mot ‘’ n’est de nos jours plus utilisé comme il le fut dans les années 90 or alors pour faire référence à la cyber-sécurité. Il est pourtant une conception essentielle pour tout ce qui relève du et de l’. J’ai remis la main récemment sur un cyber profil me concernant que j’avais écrit vraisemblablement dans le début des années 2000. Je le ré-édite en ayant pris soins d’y apporter des enrichissements.

Voici les premières dates de ce cyber profil. J’apporterai les suivantes prochainement.

 

A 10 ans en 1983

Je pianote pour la première fois sur un micro-, celui de mon père, un oric 1. Je découvre les jeux-vidéos sur un écran de télévision et avec eux l’interactivité clavier / écran. Les jeux-vidéos sont sommaires à l’époque mais ils me fascinent. Je me souviens de Frog, Invader, Centipede et du ‘Manoir du Dr Génius’. Leur chargement est plutôt ardu et je n’y ai véritablement accès qu’avec l’aide de mon père.

A 13 ans en 1986

Après avoir harcelé mes parents, je me fais offrir mon premier micro-ordinateur : un Yamaha YIS-503F appartenant au standard MSX. Je choisis cet ordinateur sur les conseils d’un ancien camarade de classe et ami possédant lui aussi un ordinateur du standard MSX. Nous échangeons des informations par correspondance et parfois des jeux sur K7 audio ainsi que sur cartouche. J’achète des publications notamment Hebdogiciel qui me permettent de ma familiariser avec le de programmation MSX-BASIC. Je réalise un petit jeux-vidéo depuis chez moi avec les connaissances apprises.

Je suis de près les premiers héros hybrides (Cobra, X-OR)… Je dévore les “livres dont vous êtes le héro”. Surtout, je regarde avec fascination l’émission X des frères Bogdanoff.

MSX : fr.wikipedia.org/wiki/MSX

Yamaha MSX YIS-503F : www.generation-msx.nl/hardware/yamaha/yis-503f/1029/

A 15 ans en 1988

Je me procure avec mes frères un micro-ordinateur Commodore 64… des heures et des heures de jeux vidéo. J’économise et achète des K7 de jeux piratés par correspondance à d’autres jeunes (il faudra que je précise le mode opératoire prochainement). L’ordinateur me fait rêver et j’aime passer du temps à imaginer à quoi ressembleront les jeux vidéo de demain.

Post thumbnail

Je regardais un numéro de la & datant de et suis tombé sur cette page. Mon attention a été retenue par certains métiers disparus, quand d’autres, pour l’extrême majorité, sont toujours présents. Parmi les métiers disparus il y a ‘Opérateur sur : veillez à la bonne marche de l’ordinateur et participez à une technique de pointe‘. Ce n’existe plus à moins qu’on l’assimile à celui que l’on nomme aujourd’hui ‘Administrateur système’. En 1979 les ordinateurs avaient une toute autre apparence, l’ personnelle (les abréviation de ‘Personal Computer’) n’existait pas encore (apparue en 1981) et on avait à faire encore à des ordinateurs imposants, des ‘armoires’. C’est ce que nous confirme d’ailleurs un autre métier présent sur cette page mais également ‘disparu’ aujourd’hui ; le métier de ‘Pupitreur : surveillez les tableaux de commande et soyez le pilote de l’ordinateur‘. Les tableaux de commande n’existent plus aujourd’hui remplacés par des tableaux de bord numériques. Pour être exacte donc sans disparaitre ces métiers ont évolués dans leur forme mais l’intention reste assez semblable.
Il y a aussi ‘Métreur : vous aimez mesurer, compter, calculer, vous réussirez dans le métré‘. Là par contre je ne vois pas d’équivalence aujourd’hui. C’est un métier qui a bien disparu et sans équivalence.